Après la classe d’accueil

Que sont devenus les 61 élèves entrés en CLIN et en CLA à Vitry sur Seine en 2006-2007 ?
Quels choix pédagogiques peuvent faire les enseignants pour aider les élèves allophones – et les autres - à s’approprier la langue de scolarisation ?
En quoi la connaissance des systèmes et des formes scolaires des pays d’origine de ces élèves peut nous aider à interroger et à expliciter ce qui nous parait évident dans notre culture scolaire ?
Comment le point de vue d’un psychanalyste peut-il enrichir nos analyses et décentrer notre regard sur ces élèves ? 

Autant de questions auxquelles cette publication, préfacée par Monsieur Jean-Philippe Taboulot, IA-IPR de lettres chargé de mission académique pour la scolarisation des élèves nouvellement arrivés et des enfants du voyage, tente d’apporter des pistes de réflexion. Sous formes d’enquêtes, d’articles, de comptes rendus de pratiques pédagogiques, des enseignants de différentes disciplines ont apporté leurs contributions :

- Josianne Gabry, formatrice au CASNAV, référente dans le Val de Marne pour le second degré ;

- 
Véronique Vesanes, formatrice au CASNAV, référente dans le Val de Marne pour le premier degré ;

- Natanaelle Afonso, professeure de français au collège Monod, Vitry ;

- Alexandre Berthon-Dumurgier, professeur d’histoire géographie au collège Monod, Vitry ;

- Rim Hariz, professeure de SVT au collège Lakanal, Vitry ;

- Li Yan Ru, professeur de chinois au lycée Turgot, Paris 13e

- Pierrick Martin, professeur d’histoire géographie au collège Monod, Vitry ;

- Marie-Claude Pignol, professeure de français au collège Rabelais, Vitry ;

- Astrid Sadeler, professeur de français au collège Pasteur, Villejuif ;

- 
Fethi Benslama, psychanalyste et professeur de psychopathologie à l’université Paris7-Denis Diderot. 

Consulter la publication

 
 
s'identifier